Club Lecture : le livre que je n’ai pas aimé...

mercredi 23 novembre 2016
par  Equipe de lettres
popularité : 1%

Pourquoi certains livres nous déçoivent-ils ?
C’est la question que nous nous sommes posée mardi.
Il d’abord fallu qu’ils nous attirent, par leur couverture, par leur titre alléchant, par leur auteur, connu et apprécié, par ceux qui nous les ont recommandés, ou encore parce qu’ils appartiennent à une série fébrilement dévorée.
Mais de mauvaises surprises sont parfois au rendez-vous !
Le livre est trop banal, sans originalité : Bari chien-loup, de J. O. Curwood, ne raconte que la vie ordinaire d’un chien, sans exploit ou grande aventure ; le 3e tome de Divergente de Veronica Roth se résout en clichés psychologiques, narratifs, et sociaux. Décevant, après un titre ou le début d’une série aussi captivants.
Le livre manque de rythme et plaque une idée sur la réalité historique : ainsi Daniel Picouly, convaincant avec Tête de nègre, ses nouvelles "noires", ou avec ses textes autobiographiques, le devient moins dans L’Enfant léopard, dont le beau titre, le cadre (la Révolution française) et le sujet (la vie d’un jeune métis) pouvaient faire envie.
On est déçu encore lorsqu’un personnage auquel on s’était attaché est malmené par l’auteur. On en veut à Victor Hugo d’avoir tant fait souffrir Jean Valjean (Les Misérables), ou à Alexandre Dumas d’avoir si peu ménagé le Vicomte de Bragelonne dans son roman éponyme (c’est-à-dire qui porte ce même nom de Vicomte de Bragelonne), suite pourtant tout aussi échevelée des Trois Mousquetaires et de Vingt Ans après !
C’est ainsi que de bons livres peuvent aussi nous faire grincer des dents : Le Bossu serait un roman de cape et d’épée parfait si la belle Aurore n’était pas si passive et... niaise. Le Grand Coeur, belle biographie romancée de Jacques Coeur, de Jean-Christophe Rufin, serait palpitant si les lecteurs des merveilleux Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar, n’avaient en lisant Le Grand Coeur une impression de déjà lu.
Reste à savoir si à parler de ces déceptions, nous ne nous sommes pas finalement donné envie de les lire...
Mme Mouquin
Prochaine séance mardi 29 novembre à 11h sur le thème : "Un héros différent"


Brèves

15 juin - Actualités mathématiques

Préparation pour la classe de SECONDE : voir le livret
Brevet : SUJET et éléments de CORRECTION (...)

21 décembre 2012 - Les latinistes fêtent les Saturnales

Les latinistes de 5e ont fêté les 20 et 21 décembre le solstice d’hiver en célébrant des (...)