Nos lectures de vacances au club lecture

lundi 15 janvier 2018
par  Equipe de lettres
popularité : 1%

Les vacances sont un moment de lecture privilégié, ne serait-ce que parce que les professeurs donnent des livres à lire !
On a donc commencé par ces lectures "obligatoires" : un beau succès pour LoveStar, d’Andri Snaer Magnason, une dystopie récente qui se déroule en Islande. Les chronologies entremêlées, faites de retour en arrière et d’effets d’annonces, compliquent un peu le fil, mais la fantaisie qui égaye le propos au demeurant tout à fait sérieux du livre fait du bien. On peut alerter sur le futur sans pour autant situer la scène dans un pays pluvieux et pollué.
Classique du genre, La ferme des animaux, de George Orwell, n’a pas pris une ride et rend vraiment lisible, pour le lecteur contemporain, l’instauration d’un régime totalitaire.
Autre classique, L’Odyssée, qui recèle des épisodes d’une grande complexité, comme celui de l’arrivée chez Circé. La magicienne a un comportement très ambigu, mais les recommandations d’Hermès pour la neutraliser ne sont pas très politiquement correctes ! Le pire, c’est que ça marche...

Les vacances sont aussi l’occasion de se faire plaisir et de profiter de découvertes. On aime bien l’aventure, au club lecture, d’où de chaleureuses recommandations concernant Vango, de Timothée de Fombelle, l’histoire d’un jeune garçon poursuivi pour une raison inconnue au début, et qui embarque dans un ballon dirigeable pour échapper à ses poursuivants. Poursuites toujours pour Michel Strogoff (Jules Verne), l’agent du tzar chargé de traverser la Russie en échappant aux espions et ennemis qui jalonnent sa route. Agent, c’est aussi la fonction des enfants sélectionnés pour rejoindre le camp de Cherub (Robert Muchamore) : 18 tomes et autant de missions à haut risque pour des héros qui grandissent avec le lecteur.
Le hasard peut conduire à découvrir des livres qu’on n’aurait pas lus spontanément. Ainsi de cet horrible récit reprenant la tragédie de la Lobster Family, en la rendant plus sanglante encore. Ou du bien nommé Fais-moi peur, de Malika Ferdjoukh. Le livre s’ouvre sur l’enfance de Monsieur N. Avec un nom pareil, la suite ne peut être qu’horrible !
Deux belles découvertes pour finir : Trop classe la 6ème !, de Robin Mellom. Un livre plein d’humour sur l’entrée en 6ème d’un gaffeur invétéré. Pour sa première journée au collège, Trevor réussira-t-il à : ne pas se prendre les pieds dans le tapis, ne pas écoper d’une heure de colle, inviter une fille cool au bal de rentrée et se faire un 5ème pour ami ??? C’est aussi dans un lycée américain que se déroule Ma dernière chance s’appelle Billy D., d’Erin Lange. Un roman plein de surprises qui joue sur toute la palette des sentiments, et qui abat plus d’un préjugé sur les garçons violents et les enfants atteints d’un handicap.

Mercredi prochain, on parlera d’œuvres de jeunesse (i.e : écrit à moins de 30 ans)


Commentaires

Brèves

19 février - Actualités mathématiques

Brevet blanc février 2018 : sujet ; corrigé
MATHADOR de Noël : sujet ; solutions
FRACTALES : Le (...)

21 décembre 2012 - Les latinistes fêtent les Saturnales

Les latinistes de 5e ont fêté les 20 et 21 décembre le solstice d’hiver en célébrant des (...)