Lus pendant les vacances

vendredi 9 mars 2018
par  Equipe de lettres
popularité : 1%

Les vacances, moment idéal pour lire encore plus ! Voici quelques unes de nos découvertes :

  • HHHh, de Laurent Binet, un livre qui n’est pas moins surprenant que son titre : une sorte de récit à double foyer où l’auteur raconte l’attentat contre le dirigeant nazi Heydrich, à Prague, en 1942 (attentat préparé de Londres par des Tchèques et des Slovaques) mais aussi sa propre démarche, devenue obsessionnelle, d’étude du personnage. Peut-on écrire un roman sans faire de la fiction ? Lisez et vous saurez.
  • La Vénus d’Ille, nouvelle de Mérimée : un archéologue amateur, M. de Peyrehorade, trouve une statue probablement romaine, très bien conservée : c’est une femme magnifique. Mais le sourire de la statue, et une inscription sur son bras, inquiètent ceux qui la voient. Le fils de M. de Peyrehorade est amené, le jour même de son mariage, à passer son anneau nuptial au doigt de la statue. La suite est tragique autant qu’inexplicable...
  • Vie de Mizuki, de Shigeru Mizuki, dont nous avons déjà parlé, est comme son nom l’indique une autobiographie : mais c’est aussi un manga. En trois tomes, Mizuki raconte son enfance dans un Japon pétri de croyantes aux esprits, sa participation à la Seconde Guerre mondiale, en butte à la violence des combats mais aussi à la violence de la hiérarchie militaire, et ses voyages ethnologiques, de l’Indonésie au Mexique, à la recherche des esprits qui peuplent le monde.
  • J’ai Saigné, nouvelle autobiographique de Blaise Cendrars, se concentre sur un très court et très violent épisode de la vie de ce grand poète du XXe siècle : le moment où il s’est retrouvé amputé du bras droit durant la Première Guerre mondiale. Un récit de son séjour à l’hôpital qui fait froid dans le dos mais qui touche.
  • Le Club des baby-sitters. Nos passions et nos rêves, de Ann M. Martin, regroupe 3 petits romans, chacun consacré à une des "baby-sitters". Jessica, par exemple, est passionnée de danse. elle a le rôle principal dans un spectacle, mais elle est persuadée de ne pas être à la hauteur...
  • Les Robots, d’Isaac Asimov : ces neuf nouvelles sont un grand classique de science-fiction. Le livre retrace l’évolution des robots dans le monde inventé par Asimov, où ces créatures finissent par être presque humaines... mais demeurent les esclaves des hommes, auxquels ils sont liés par les "3 lois de la robotique". Une lecture plaisante et qui fait réfléchir.
  • L’Histoire mondiale de la France, un long livre de petits épisodes, et un livre d’histoire qui se lit comme un roman : les auteurs, des spécialistes de tous les domaines historiques, ont écrit des notices qui balaient toute l’histoire de France (depuis Lascaux !) au travers d’événements arrivés en France mais ayant eu des répercussions internationales, ou ayant été causés par des faits arrivés ailleurs. Exemple parmi d’autres, un rabbin du Xe siècle, établi en France, qui effectuait ses travaux en hébreux et en français, se trouve ainsi être l’un des pères fondateurs de la langue française : un grand nombre de "premières occurrences" des mots d’aujourd’hui remonte à lui. Passionnant.

Commentaires